PLAN DU SITE

Châtillon-Sur-Seine (Vix) et Lavau, sites celtes exceptionnels.

VIX (Côte d’Or 21)

Découverte en janvier 1953, la tombe de la Dame de Vix est la sépulture princière la plus prestigieuse de la fin du premier âge du Fer (vers 500 av. J.-C.). La Dame, allongée sur un char, était parée de bijoux précieux, dont un torque en or, chef-d’œuvre d’orfèvrerie celte. À ses côtés, se trouvait le célèbre cratère en bronze, d’une dimension hors du commun (hauteur : 1, 64 m) et d’une esthétique admirable. Il est l’un des témoignages les plus puissants de l’art grec.

La vedette de ces collections est sans conteste le cratère de Vix. Il s’agit d’un splendide et monumental récipient en bronze destiné à présenter le vin lors des banquets qui réunissaient les citoyens de la cité (photo : le musée de Châlillon-Sur-Seine)

Suivez ce lien pour consulter le musée du trésor de Vix 

(photo : le musée de Châlillon-Sur-Seine)
(photo : le musée de Châlillon-Sur-Seine)
(photo : le musée de Châlillon-Sur-Seine)
(photo : le musée de Châlillon-Sur-Seine)
(photo : le musée de Châlillon-Sur-Seine)

LAVAU (Aube 10)

Après celle de la Princesse gauloise de Vix (Côte d’Or), à Lavau (près de Troyes 10), l’Inrap a mis au jour, en 2015, une exceptionnelle tombe princière du milieu du Ve siècle avant notre ère. Cette fouille menée à Lavau, dans l’Aube, a permis de mettre au jour un complexe funéraire monumental de la fin du premier âge du Fer (époque du Hallstatt), fin du VIe-début du Ve siècle avant notre ère.

photo :! https://arke.aube.fr/

Un tumulus de 40 mètres de diamètre a livré une tombe exceptionnelle dotée d’un riche mobilier : vase, chaudron en bronze orné, vaisselle, bijoux, pierres, ambre, corail. Le défunt, de sexe masculin, était sans doute un prince de l’aristocratie celte.

Un grand chaudron à vin, un riche pichet, une passoire, des récipients pour recevoir le précieux breuvage. Tout semble prêt pour un banquet. Mais au fond d’une tombe, celle d’un prince celte du Ve siècle avant notre ère, découverte en Champagne.

Fragment d’une anse (tombe du Prince de Lavau)

Il s’agit d’une trouvaille « exceptionnelle », a estimé l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) qui a fouillé ce site.

Tombe du Prince de Lavau (près de Troyes 10)

Pour ce qui concerne la tombe princière de Lavau, le fait d’enterrer un aristocrate dans une grande tombe (espace funéraire de 2 hectares, caveau de 14 m2) surmontée d’un tumulus de 40 mètres de diamètre visible de loin a un sens profondément politique : celui d’affirmer le pouvoir du chef et de marquer son territoire.

Pour en savoir plus suivez ce lien vers l’ARKE AUBE