Citation à méditer
« Quand la vie te donne une centaine de raisons de pleurer, montre-lui que tu en as mille de sourires. » Johnny Depp, acteur américain

Virey-sous-Bar

sup. 1 085 ha. A11. 148 m. Pop. 586 h.

Site gallo-romain. Attesté dès le 6°. Siège particulier du bailliage de Troyes du 16° à la Révolution.
Voie romaine de Troyes à Veitaut.

De 1882 au 2 mars 1969, la commune de Courtenot a été traversée par la ligne de chemin de fer de Troyes à Gray, qui, venant de l’ouest de la gare de Fouchères-Vaux, suivait la rive droite de la Seine, traversait le village, s’arrêtait à la gare commune à Courtenot et Lenclos et se dirigeait ensuite vers la gare de Bar-sur-Seine. Les bâtiments de la gare sont encore présents de nos jours, Place de la gare. Cette gare, située de l’autre côté de la Seine sur le terroir de Courtenot, portait le double nom de Gare de Courtenot-Lenclos. L’horaire en 1914, quatre trains s’arrêtaient chaque jour à la gare dans le sens Troyes-Gray et quatre autres dans l’autre sens. A une époque où le chemin de fer était le moyen de déplacement le plus pratique, cette ligne connaissait un important trafic de passagers et de marchandises.

A partir de 1950, avec l’amélioration des routes et le développement du transport automobile, le trafic ferroviaire a périclité et la ligne a été fermée le 2 mars 1969 au trafic voyageurs puis désaffectée. Avec le réchauffement climatique, on serait heureux de la retrouver …

Eglise 12°/16° : portail ouest à plein cintre, précédé d’un porche en appentis statue de Sainte Elisabeth 16°.

Vallées de la Sarce et de la Seine. Forêt. Carrières – Ovins, bovins. Coopérative agricole de déshydratation du fourrage. bonneteries.

Fête communale : 3 août ou le dimanche suivant –

Passage du GR2. Société sportive. Société de musique.