Histoire du Barséquanais,  PLAN DU SITE

Les poulies de nos lucarnes

La lucarne jacobine possède en effet 2 pans de toit à l’image d’une maison miniature, parfois dotée en plus d’un auvent qui s’avance un peu au-delà de la fenêtre.

Le style de la lucarne jacobine s’allie alors à l’histoire des maisons champenoises au sein desquelles les escaliers de bois étaient souvent en colimaçon et trop étroits. Ils posaient de véritables problèmes lorsqu’il fallait monter des choses trop longues ou volumineuse qui ne « tournaient » pas dans les escaliers.

Alors, ce type de lucarne était utilisé pour pouvoir fixer une poulie permettant de mettre en place un monte-charge devant la façade.

Dans le passé, il en existait un très grand nombre , visible sur les maisons à pans de bois de la ville de TROYES. Témoins du passé, elles ont progressivement disparue du paysage troyen. En revanche, quelques-unes sont toujours présentes à Bar-Sur-Seine et dans certains village de la Côte des Bar.

A vous de les chercher. C’est une bonne idée pour initier les enfants à l’Histoire architecturale champenois lors d’une sortie « chasse au trésor » pas vrai ?

A propos, on s’y perd souvent en termes de fenêtre perchées sur nos toits.

Source des informations données ci-dessous

Voici, pour ceux d’entre vous que ça intéresse, un petit explicatif, trouvé sur le site Ootravaux.fr que nous remercions de reproduire ici.

Les lucarnes rampantes et chien assis

Ces 2 types de lucarnes se ressemblent et sont souvent confondus. Tous 2 se caractérisent en effet par une ouverture avec un toit plat et monobloc. Dans le cas de la lucarne rampante, la pente de son toit suit cependant le sens de la pente du toit de la maison, tandis que dans le cas du chien assis, la pente est inversée.

La lucarne jacobine, lucarne à croupe et lucarne normande

La lucarne jacobine incarne peut-être la lucarne de toit par excellence. De tous les types de lucarnes, c’est le modèle le plus classique, celui qu’on imagine immédiatement lorsqu’on aborde le sujet. Elle possède en effet 2 pans de toit à l’image d’une maison miniature. Il peut arriver que la lucarne jacobine soit dotée d’un auvent, en plus des pentes, qui s’avance un peu au-delà de la fenêtre. Le style s’allie alors à l’histoire, car ce type de lucarne était auparavant utilisé pour pouvoir fixer une poulie permettant de mettre en place un monte-charge devant la façade.

Lorsque son fronton, triangulaire, est lui aussi recouvert d’une couverture de toit, elle est appelée lucarne à croupe. On peut encore entrer dans les détails en citant la lucarne capucine, lorsque le fronton constitue une avancée sur la fenêtre, car elle évoque alors le capuchon que portaient les moines capucins.

La forme de la lucarne normande est proche de la lucarne à croupe. Le fronton n’est simplement pas entièrement couvert. La lucarne pendante, placée à l’aplomb de la façade d’une maison, est également une cousine de la lucarne jacobine.

La lucarne œil-de-bœuf

Avec sa forme ovale ou ronde et son toit bombé, l’œil-de-bœuf est une fenêtre lucarne de petite taille qui offre un grand cachet à la façade d’une maison. Cette ouverture peut être discrète, mais son entourage peut aussi faire l’objet d’une réalisation architecturale raffinée avec des éléments décoratifs travaillés.

La lucarne à guitare ou guitarde

Son toit à encorbellement n’a pas son pareil pour apporter de l’élégance à une maison. Complexe, elle dispose d’un toit arrondi soutenu par une structure en bois. Si l’encorbellement évoque les constructions du Moyen Âge, ces lucarnes de toit sont cependant plutôt caractéristiques des maisons du XIX siècle.

La lucarne en chapeau de gendarme

Tout en rondeurs, elle compte parmi les types de lucarnes les plus esthétiques. Ses joues galbées s’inscrivent dans la continuité de la toiture, pour une insertion naturelle tout en douceur.

La lucarne à fronton cintré

La lucarne à fronton cintré laisse une grande liberté d’architecture. L’arc de cercle peut en effet être plus ou moins prononcé et les jambages qui servent à le soutenir peuvent également être décorés.

La lucarne rentrante

Positionné en retrait par rapport à la toiture, ce type de lucarne permet de dégager la place pour un balconnet. Une excellente manière de pouvoir prendre le soleil depuis les toits…

La lucarne hollandaise

Trapézoïdale, la lucarne hollandaise est dotée d’un toit semblable à la lucarne rampante. Ses côtés, appelés jouées, sont inclinés.