Bar-sur-Seine : survol des monuments historiques et autres curiosités.

Maisons à colombages :

La ville de Bar-Sur-Seine (tout comme Troyes) a su préserver son patrimoine immobilier historique pour le plus grand plaisir des yeux du touriste en balade dans la ville mais également des gens du coin qui, ainsi, profite d’un cadre agréable quelque soit la saison.

BAR-SUR-SEINE- Maison du XVIe à l'angle de la rue Victor Hugo et la rue de la République

Image 1 parmi 15

La rue principale est bordée de maisons à pans de bois. Bar-Sur-Seine ce sont surtout un patrimoine important de maisons à pans de bois* 16e. Deux d’entre elles sont remarquablement appréciées des touristes. Elles figurent dans bon nombre d’albums photos de ces derniers dont celle de la rue Thiers (IMH). Quelques maisons du XVIe siècle sont ornées de curieuses sculptures. De sa prospérité des XVIe et XVIIe siècles, elle a su préserver un centre-ville intéressant.

■ Arrêtez-vous devant cette 1ère maison reconvertie en salle d’exposition (Ci-dessus ) qui se trouve à la fin de la Grande Rue de la Résistance (n°169).

■ La seconde (ci-dessous) est au coin de la rue Victor Hugo et et la rue de la République. La Maison Renaissance (privée, on ne la visite pas) reconnaissable à sa statue Saint-Roch est sans doute la plus remarquable.

Sur une corniche, se dresse une statue de Saint Roch et son chien. Sur le pignon, on trouve un cartouche indiquant la date de 1580 et la devise qui est devenue celle de la ville: «Mieux vaut un peu avec justice que gros revenu sans équité».

Cliquez ici pour visionner la galerie de photos consacrée aux maisons du XVIe.

L’Eglise Saint-Etienne

■ Construite entre 1505 et 1616, l’église mêle des éléments renaissance et classique à une architecture d’un gothique flamboyant. Elle recèle des trésors de sculptures et du vitrail issu de l’Ecole Troyenne. Elle possède un orgue, acheté en 1791, installé en 1793 et restauré en 1989.

L’église Saint-Etienne est célèbre pour ses vitraux XVIe et sa statuaire. L’Eglise Saint-Etienne est un édifice des XVIe et XVIIe siècles ; on y remarque de belles verrières et un bas-relief

Église St-Étienne* (MH) :

triforium, portail ouest* 1616; piscine 15e, vitraux* (C) 16e, belles statues* (C) 16e, bas-reliefs* (C) 16e, chaire, stalles, banc d’oeuvre (C) 17e, buffet d’orgue* (C) 17e et orgue* (C) 18e, tableaux (C) 17e/I8e.

A la nuit tombée depuis la nationale, l’église s’offre à nous comme une somptueuse lanterne de verre grâce à un savant éclairage interne qui mettent admirablement bien en valeur ses vitraux somptueux.

Cliquez ici pour visionner la Galerie photos consacrée à l’Eglise Sait Etienne

L’Hôtel de ville


■ La façade de l’Hôtel de Ville de Bar-SurSeine présente deux singularités particulières, témoins du passé du Royaume de France.

En effet on remarquera sur le fronton de cette édifice dédié à la République, une couronne symbole de la Royauté surmontée d’une croix, symbole d’une très grande présence de la religion catholique et rappelant que la France était la petite fille du Vatican.

Quelques très belles sculptures sont à admirer au premier étage de la Marie.

Les secrets bien gardés de la Mairie :

Depuis la cave de la mairie on accède à des souterrains refuges datant de l’époque carolingienne. Malheureusement ces souterrains ne sont pas accessibles du grand public.

Cliquez ici pour visionner la galerie photo consacrée à l’Hôtel de Ville

La Porte de Châtillon :

Cliquez ici pour visionner la galerie photo consacrée à la Porte de Châtillon

La Chapelle Saint-Jean-Baptiste


■ Non loin de la porte de Châtillon, on remarquera la Chapelle Saint-Jean-Baptiste, reconvertie en salle d’exposition de la bibliothèque

Les Halles du Marché


■ Il y avait aussi des marchés cités depuis Thibault IV et qui se tenait chaque vendredi à partir du XIXe siècle. En 1139 est déjà cité une foire le dimanche de la Trinité et les deux jours suivant dont le bénéfice allait à l’Abbaye Saint-Michel de Tonnerre pour le prieuré de Bar-Sur-Seine. C’était un droit donné par le comte de Bar qui déplaçait en 1218 au mardi de la Toussaint. Jean le Bon octroyait aux habitants trois jours de foire autour de la st-Luce à partir de 1362, du 12 au 14 décembre.

La place du marché et ses halles abritaient un vaste marché qui se tenait (et se tient toujours les vendredis matins). Avec l’avènement des supermarchés et autres surfaces de ventes aussi démesurées que déshumanisées, le marché s’est vu réduire à une peau de chagrin mais le collectifs des camelots avec le soutien de la mairie cherchent à re-dynamiser ce lieu de vie indispensable à toute grande commune rurale qui se respecte …

Cliquez ici pour visionner la galerie photo consacrée à la HALLES du MARCHE

A NOTER

L’office du tourisme de Bar-Sur-Seine se trouve face à la place du marché. A sa droite quand on l’observe le bâtiment d’un style plus moderne est la salle polyvalente de la ville. Elle y abrite notamment les galas du big band jazz de l’école de musique de Bar-Sur-Seine ainsi que ceux de la Chorale « Le Barbeline » et de l’Harmonie municipale

A gauche, l’office du tourisme de Bar-Sur-Seine et à sa droite la salle polyvalente

Le palais de justice

■ Situé à deux pas du marché, dans la rue éponyme, ce palais de justice est déserté depuis la réforme de la carte judiciaire. Le tribunal d’instance a définitivement fermé ses portes en décembre 2009.

BAR-SUR-SEINE-159-La-Ville

Image 1 parmi 4

Bar-sur-Seine a même vendu son tribunal. Sa salle d’audience avec son prétoire en chêne, ses longs couloirs, ses dizaines de pièces… Bientôt, l’histoire judiciaire du palais de justice de Bar-sur-Seine sera derrière lui. L’ancien tribunal pourrait accueillir d’ici un an des thés dansants et des réceptions. N’ayant pas les moyens financiers d’entretenir ce bâtiment, la commune de 3500 âmes est obligée de s’en séparer. Une seconde vie se profile alors pour cette belle bâtisse XIXe siècle de plus de 500 m2.

Cliquez ici pour visionner la galerie photo consacrée au Palais de Justice

Château des comtes de Bar (ancien)

■ Restes du château comtal* 12e (Anciens Comtes de Bar-sur-Seine Champagne) : salle des gardes et tour de l’Horloge. Un chemin à flanc de coteau mène à la Tour de l’Horloge, vestige du château médiéval. L’horloge publique a été installée dans une tour ruinée, seul reste de l’ancien château. Les vestiges du château de Bar-sur-Seine sont ceux d’un château fort médiéval détruit à la fin du XVIe siècle. Son importance tenait à sa situation sur la frontière entre la Champagne (comté vassal du roi de France) et la Bourgogne (duché alliée aux Anglais pendant la guerre de Cent Ans). À cette même époque le château de Bar-sur-Seine était considéré comme le plus important de Bourgogne. Le château au XVIIe siècle (en ruines aujourd’hui) surplombant la ville est décrit comme un triangle isocèle et comprend sept tours, dont celle de l’horloge. Une première motte féodale est renforcée par Milon IV et agrandi le château qui épouse le promontoire triangulaire. Une cour basse le prolonge vers le sud sur un plan carré. La salle basse du château, dite salle des gardes, est voûtée d’ogives. C’est peut-être la chambre aux écuyers située au pied du donjon mentionnée dans des comptes pour des dépenses de réparation en 1424. Vestiges de l’ancien château de Bar-sur-Seine détruit par les habitants sur ordonnance de Louis XIII (inscrit MH11). Ce dernier avait déjà été gravement endommagé au cours des guerres de religions.

Cliquez ici pour visionner la galerie photo consacrée au Château des comtes de Bar (ancien)

La Chapelle de la Passion

■ Au numéro 118, l’ancienne chapelle de la Passion, du XVIème siècle, dont les pilastres et les chapiteaux sont corinthiens, présente sur sa façade la maxime «virtutis esto, non fortuna comes» (compte sur ta vertu et non sur ta chance) Cette chapelle du XVIe siècle abrite au rez-de-chaussée un caviste.

L’ancien moulin (en ruine).

■ L’actuel moulin et l’usine hydroélectrique présentent l’intérêt d’être les témoins de deux Révolutions industrielles qui bouleversèrent la vie quotidienne d’alors. Ancien moulin qui enjambe la Seine en centre ville, bâtiment potentiellement magnifique mais qui se délabre honteusement au cœur de la ville faute de décisions concernant sa rénovation.

Le vieux moulin en ruine (la verrue comme le nomment les barséquanais)

Pour en lire plus sur le vieux moulin et sa copine hydroélectrique cliquez ici

La Centrale hydroélectrique

Promenade du Croc Ferrand

■ En empruntant la passerelle à l’impasse Pilot pour traverser la Seine, vous pourrez flâner le long de la promenade du Croc Ferrand et aller jusqu’au Château de Val Seine, dont le superbe par et sa flore méritent le détour. C’est aussi le long de la Seine sur la Promenade du Croc Ferrand que vous pourrez admirer, entourées de jardinets, les Cadoles de Champagne 1850. Les cadoles de Champagne sont d’anciennes cabanes en pierres sèches (comme des igloo de pierres) typiques des vignobles de la Côte des Bar (Bar-sur-Seine et Bar-sur-Aube) construites par et pour les vinerons afin de se protéger des intempéries d’hiver mais aussi des fortes chaleurs l’été.

Cliquez ici pour visionner la galerie photo consacrée à la Promenade du Croc Ferrand

la Chapelle d’Avalleur


■ Chapelle de la commanderie d’Avalleur (Ordre du Temple) classée MH18. A proximité, la ville conserve également de la période Templière une Commanderie dont la Chapelle d’Avalleur datant du XIIe siècle est parfaitement conservée. Chapelle des templiers* à Avalleur 12e (MH), aux armes des commandeurs Jean de Choiseul et Jacques de Souvré, et restes de la commanderie début 16e, aux armes de Jean de Choiseul : cheminée gothique début I6e.

La Maison familiale des frères Goncourt.

Une Plaque est visible sur la maison des Goncourt.

La chapelle néo-gothique Notre-Dame-du-Chêne ( et sa grotte) est quant à elle bâtie sur un lieu de pèlerinage très ancien. A 1,5 km de la ville, sur une colline boisée, jadis appelée la Garenne-aux-Comtes, et aujourd’hui le Bois-Notre-Dame, se trouve une petite chapelle dédiée à Notre-Dame-du-Chêne. On s’y rend en pèlerinage le 25 mars et le 8 septembre. Elle tire son nom d’une statuette de la Vierge qui fut trouvée dans un chêne plusieurs fois centenaire, par un bûcheron, en 1667.

L’ancienne papeterie

C’est actuellement la coopérative vinicole UNION AUBOISE, au lieu-dit Villeneuve.

Château et Parc De VAL SEINE

Cette ancienne demeure Bourgeoise – ayant appartenu à la Famille Trumet-de-Fontarce – abritait un centre médical, les intérieurs ne se visitent donc pas.

Le parc quant à lui, est libre d’accès, il entoure le château de verdure et procure d’agréables promenades ; des jeux de plein air font la joie des enfants ; des tables et des bancs permettent le pique nique en famille.

Domaine de Villeneuve

Domaine de Villeneuve (du directeur de l’ancienne papeter) et son pigeonnier inscrit MH14.

Pont de Villeneuve : pont routier en maçonnerie sur la Seine.

Patrimoine disparu aujourd’hui


LE PETIT-THÉÂTRE DE BAR-SUR-SEINE

Ce théâtre a été détruit par un incendie. C’est un pan de l’histoire de la commune de Bar-sur-Seine qui est parti en fumée…

Le feu s’est déclaré un lundi matin. A l’origine : une voiture en panne stationnée devant le bâtiment communal où 25 pompiers sont intervenus.

Le Grenier à sel

Il y avait un grenier à sel à Bar-sur-Seine pendant l’Ancien Régime.

Autour de Bar-sur-Seine


Les vignerons et les maisons de la Côte des Ba. Partez à la rencontre des vignerons et des maisons de Champagne, partagez un instant leur passion, écoutez-les parler des vins de Champagne et de leur élaboration, peut-être vous livreront-ils quelques secrets …

Musée de la Résistance

Rue Boursault 10250 MUSSY-SUR-SEINE

Les sentiers de randonnées PR et GR

Les sentier de grande randonnée GR2 et GR654 traversent la commune.

Les randonneurs pourront laisser leurs voitures à Bar-Sur-Seine puis parcourir les PR et autres GR qui traversent la ville dont l’un des plus célèbres, celui de Saint-Jacques de Compostelle.

Pour ceux et celles qui cherchent un hébergement pour une seule nuit, pensez à consulter le site COUCHSURFING.COM Ce site vous permet de séjourner gratuitement chez l’habitant qui partage votre passion du voyage mais aussi de rencontrer d’autres voyageurs. Le principe est simple, toute personne ayant un canapé (ou mieux une chambre d’amis) le met à disposition pour une nuit…

  • Tumulus de l’âge du bronze.

Monnaies et statuettes en bronze des Bannes.
Importantes trouvailles de l’époque franque.

Divers autres renseignements :

  • Vallée de la Seine, en particulier à Villeneuve. • Vigne. Coopérative des vins de Champagne. Andouillettes et gougères.
  • Foire à la brocante : sept. Marché : vend. Fête patronale : avr. Pèlerinage de N.-D.-du-Chêne : 8/9. Théâtre en plein air : juin — Chasse, pêche, passage du GR2, baignades, canoë-kayak — Camping — Maison des jeunes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canton_de_Bar-sur-Seine

https://fr.geneawiki.com/index.php/10034_-_Bar-sur-Seine