Chappes

Chappes

Entouré par les communes de Fouchères, Villemoyenne et Rumilly-lès-Vaudes et proche du parc naturel régional de la Forêt d’OrientLa commune de Chappes fait partie de la Communauté de communes du Barséquanais en Champagne.

Le site de la mairie :
https://www.chappes10.fr/

Chappes s’étend sur 9,8 km² et compte 317 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2006. Avec une densité de 32,5 habitants par km², Chappes a connu une nette hausse de 23,3% de sa population par rapport à 1999. Situé à 130 mètres d’altitude, le Fleuve La Seine, la Rivière La Civanne sont les principaux cours d’eau qui traversent la commune de Chappes.

Histoire

Un moulin à Blé y fut attesté dès 753. Au Moyen-Age, Chappes qui est une importante seigneurie, donna son nom à une des plus importantes maisons de la noblesse champenoise qui apparaît dès le fin du 11e.

Les Chappes, vicomtes de Troyes, s’illustrèrent, entre autres, à la quatrième croisade.

La seigneurie de Chappes est mentionnée dès le VIIIe siècle. Ce village est scindé en deux par la Seine, le château sur la rive droite relevant de l’Isle et le village sur la rive gauche qui relève de l’abbaye de Montiéramey, les deux réunis formant une châtellenie.

Bataille de Chappes in Les Vigiles de la mort de Charles VII.
Le château est cité dès 1108, Ponce de castello capis, puis dans une charte de 1170-1176, et une nouvelle fois en 1316 lorsque le duc de Bourgogne y reçut l’hommage de Marguerite d’Arcis.

Sceau de Clarembaud IV de Chappes

En 1346, Dreux II de Mello faisait creuser, ou recreuser, les fossés protégeant le château. Pendant la guerre de Cent Ans, les sires de Chappes étaient du côté de leur seigneur, le duc de Bourgogne, notamment Jacques d’Aumont, chambellan du duc. A la fin du XIVe, Chappes passa à la maison d’Aumont. Jacques d’Aumont fut assiégé dans son château par Arnault-Guilhem de Barbazan qui le prit en décembre 1430. Il fut rasé malgré les réticences de Jean de Chaumont qui y commandait.

Il fut reconstruit par les seigneurs du lieu avant 1590 car c’est la date à laquelle les Troyens envoyèrent le capitaine Tenon, ligueur, pour brûler le château. Il fut relevé au xvie siècle par les sires d’Aumont. Le village faisait partie de la pairie d’Aumont en 1665.

En ce château se trouvait un prieuré avec une chapelle Notre-Dame. Ce prieuré dépendait de l’abbaye de Montiéramey, fondé par les seigneurs, cité en 1117 ; les moines eurent l’autorisation en février 1225, de Clarembaud V de percer une porte en la muraille, de bâtir un pont pour accéder à leur grange et pourpris. Il devient dédicacée à saint Michel avant 1521 et des prieurs sont connus jusqu’en 1789.

Il fût établit une verrerie à Chappes, dans les jardins du château, construite par Jean Orry, seigneur de la Chapelle-Godeffroy qui fit sa fortune en Espagne. Elle fut abandonnée en 1681.

En 1789, Chappes relevait de l’intendance et de la généralité de Châlons, de l’élection de Troyes et était le chef-lieu d’une châtellenie de ce bailliage.

Curiosités

????????????????????????????????????
  • L’église du 12e/16e (MH)
    • Nef du 12e avec des traces de peintures murales
    • Bras de transept et abside 16e avec vestiges de litre seigneuriales
    • Vitraux 16e (C)
    • Fonts baptismaux 17e (C)
    • Lutrins 17e (C)
    • Statues 15e et 17e (C)

Le site détérioré de l’imposant château de Chappes qui dominait la Seine et commandait son passage.

Le village très pittoresque

Activités

Vallée de la Seine (déversoir)

Fête communales le 10 mais (ou parfois le dimanche suivant)

Base départementale de Canoë-Kayak

Tagués avec : , , , , , , ,