Magnant (10110)

La commune de Magnant, située à proximité du Lac d’Orient, est une petite commune du nord-est de la France, située dans le département de l’ Aube et de la région Grand Est. . Le code postal de Magnant est 10110, son code insee est 10213.

Magnant fait partie de la Communauté de communes « du Barséquanais ». Les habitants et habitantes de la commune de Magnant sont appelés les Magnantais et les Magnantaises. Depuis le dernier recensement de 1999 à 2008, la population est passée de 190 à 178 et a légèrement diminué de -6%. Les 178 habitants du village de Magnant vivent sur une superficie totale de 15 km2 avec une densité de 12 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 228 m avec une altitude maximum de 265 mètres.

Les villes voisines sont Thieffrain, Fralignes, Beurey, Villy-en-Trodes, Buxières-sur-Arce. La grande ville la plus proche de Magnant est Troyes et se trouve à 30 kilomètres à l’ ouest à vol d’oiseau. La gare la plus proche de Magnant se trouve à Vendeuvre-sur-Barse (8.59 kilomètres).

HISTOIRE

Magnant est cité dés le XIIe siècle dans le cartulaire de Molesme. Le fief relevait de Bars-sur-Seine, cité en 1206 par un acte de transaction entre Milon, comte de Bar et Gui de Jully. Le premier seigneur connu était Hugues Gorjart en 1171. En 1762, Olympe Jubert du Thil était dame de Magnant et l’épouse de César-François, comte de Chastellux. L’abbaye de Montiéramey était seigneur depuis 1178 de tout ou partie de Magnant.

En 1789, le village dépendait de l’intendance et de la généralité de Châlons, de l’élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Troyes.

Le général de Gaulle était venu a Magnant le 27 avril 1963, Magnant est la commune ou le maréchal Leclerc a été blessé durant la guerre.

Villiers-le-Bourg, hameau où se trouve l’accès à l’autoroute A5, est un ancien hameau qui est cité en 1154 lorsque Garnier de Vilers est témoin pour un accord ave l’abbaye de Beaulieu. La grange de Villiers apparaît en 1178 dans un bulle de Alexandre III qui confirme la possession par l’abbaye de Montiéramey. Il dépendait de la Mairie royale de Lusigny. En 1770 le hameau avait vingt maisons et soixante communiants.
Dusy
Ancien fief de la chastellenie de Bar/Seine cité dés 1338 qu était à l’abbaye de Montiéramey en 1178
Cour de Villiers
Hameau cité en 1386. Une grange de l’abbaye de Montiéramey citée en 1630. EN 1847 il y avait cent habitants.

La mairie : 14 rue Maréchal Leclerc 10110 Magnant.

  • Voie romaine de Langres à Reims
  • Église Saint-Julien-l’Hospitalier de Magnant du 12e/169e (MH)
  • Vitrail de la passion 1542 (C)
  • Statues 16e/17e (C)
  • Retable 17e (C)
  • Tref 18e (C)

Céréales et élevages bovins

Fête patronale 28/08 et fête communale troisième dimanche de septembre

Le détail montre la mise au tombeau du Christ.

Il existe deux lavoirs à Magnant. Le premier est fermé au public par crainte de voir des enfants y jouer seuls et y avoir un accident. Il faut demander la clé pour le visiter. Le second se trouve un peu plus loin, derrière, en retrait (voir ci-dessous). Celui-ci est également une retenue d’eau pour le précédent lavoir.

Ce lavoir a été restauré et une plaque de bois gravée de remerciement mentionne le nom de Denise MILARD comme étant à l’origine de cette restauration.

Sources : Communes.com ; Wikipedia ; Village.fr