Communauté de Communes du Barséquanais,  La Côte des Bar et la route touristique du champagne,  PLAN DU SITE,  Route Touristique du Champagne

Jully sur Sarce

Jully-sur-Sarce est un petit village du nord est de la France, situé dans le département de l’Aube en région Champagne-Ardenne, en pleine côte des Bar, à environ 30 kilomètres de Troyes. Le village de Jully-sur-Sarce appartient à l’arrondissement de Troyes et au canton de Bar-sur-Seine. Les habitants de Jully-sur-Sarce se nomment les Jully-Sarçois et les Jully-Sarçoises.

Le code postal du village de Jully-sur-Sarce est le 10260 et son code Insee est le 10181.

Géographie :
L’altitude moyenne de Jully-sur-Sarce est de 160 mètres environ. Sa superficie est de 30.44 km². Sa latitude est de 48.107 degrés Nord et sa longitude de 4.305 degrés Est. Les villes et villages proches de Jully-sur-Sarce sont : Villemorien (10110) à 2.71 km, Virey-sous-Bar (10260) à 3.43 km, Courtenot (10260) à 4.72 km, Bourguignons (10110) à 4.96 km, Bar-sur-Seine (10110) à 5.25 km. (Les distances avec ces communes proches de Jully-sur-Sarce sont calculées à vol d’oiseau.

Histoire

Autrefois, le village s’appelait Jully-Le-Châtel. L’église était succursale de Villemorien. Au début du 11e, Hugues de Breteuil, évêque de Langres la donna à l’abbaye de Moutier Saint-Jean qui y établit un prieuré. La seigneurie appartint au 13e et 13e à la maison de Chappes. Dans les premières années du 13e, Gui de Chappes fonda au château un chapitre, dont l’église (rue de chanoines) fur démolie au 19e. Sa fille ainée, Perenelle de Chappes, apporta Jully à son mari, Gui de Joinville.

En 1319, le sire de Jully, Jean de Joinville obtenait de Philippe V le Long la création de deux foires. Une à la Saint Georges et l’autre à la Saint Louis ; Jean donnait aussi un marché chaque vendredi. En 1666, l’intendant de Bourgogne Bouchu constatait la culture de l’orge, de l’avoine et de la vigne ; un commerce de canevas et de toile avec la présence de tisserands au village.

Jully-le-Châtel avait un château attesté en 1206, réparé en 1283. Eudes IV de Bourgogne achetait le château en 1337 et menait de suite des travaux de mise en défense. Le château était, pour les ducs de Bourgogne, un des séjours de leur cavalerie de par son placement sur la route de Flandres, de Paris et de Troyes. En 1431, le château est pris par le roi Charles VII. Un inventaire de 1535 le constate pour ce que la place est en ruyne, ce devait être du point de vue militaire car les bâtiments étaient loués et César de Choiseuil en 1664 constatait encore un hôtel, une tour, des fossés et des maisons. Ce château avait encore une tour et des bâtiments vers 1850.

Curiosités

  • Voie romaine de Troyes à Vertaut
  • Restes du site fossoyé du château fort
  • Château de Changy du 19e
  • Eglise (reconstruite) du 19e
    • Porche (IMH) du 16e provenant de l’ancienne église
    • Panneaux peints du 16e (C)
    • Toiles de l’institutions du rosaire 17e (C)attribué à Jacques de Lestin

Activités

Céréales ; Industries Agro-alimentaire

Village vert ; Chasse ; Pêche ; Fête patronale dernier dimanche d’août.